Quel est le bon moment pour une chirurgie de la cataracte ?

" La Clinique Diar Saada est l'un des premiers centres de santé en Algérie à avoir pratiqué la technique moderne de PHACOEMULSIFICATION aux ultrasons pour extraire la cataracte. "

0770 74 78 79 - 0770 96 88 87

0770 74 78 79
0770 96 88 87

Si vous avez une vision trouble ou brouillée ou si la lumière devient trop éblouissante et que vous avez des difficultés à voir quand il y trop de soleil il se pourrait que vous ayez une cataracte.

Consulté un ophtalmologiste car la cataracte peut survenir aussi chez les enfants, les myopes, les diabétiques ou en cas de prise de médicaments, maladie générale ou traumatisme de l’œil.
Le traitement de la cataracte est uniquement CHIRURGICAL

L’opération de la cataracte par la technique de PHACOEMULSIFICATION avec mise en place d’un IMPLANT à l’intérieur de l’œil donne d’excellents résultats dans la quasi totalité des cas. Sauf autres maladies oculaires bien entendu.

Si vous avez une vision trouble ou brouillée ou si la lumière devient trop éblouissante et que vous avez des difficultés à voir quand il y trop de soleil il se pourrait que vous ayez une cataracteLe traitement de la cataracte est uniquement CHIRURGICAL.

Consulté un ophtalmologiste car la cataracte peut survenir aussi chez les enfants, les myopes, les diabétiques ou en cas de prise de médicaments, maladie générale ou traumatisme de l’œil.

L’opération de la cataracte par la technique de PHACOEMULSIFICATION avec mise en place d’un IMPLANT à l’intérieur de l’œil donne d’excellents résultats dans la quasi totalité des cas. Sauf autres maladies oculaires bien entendu.

Avant chirurgie

Avant chirurgie

1-La cataracte due à l’âge, dite sénile représente la forme la plus fréquente.
2-Cataracte du diabétique est fréquente et plus précoce, les diabétique ont un risque plus élevé de développer une cataracte.
3-La cataracte congénitale est présente dés la naissance ou dans les premiers mois de la vie.
4-La myopie forte, certaines inflammations intraoculaire comme les uvéites ou le glaucome peuvent également favoriser la cataracte.

Si votre cataracte n’est pas traitée, oui. Elle s’aggravera par opacification progressive du Cristallin. Celui-ci, à la manière d’une vitre givrée ou embuée laisse passer de moins en moins de lumière. Votre acuité visuelle baisse progressivement, cela prend quelques mois parfois plusieurs années, toutefois la cataracte même très évoluée ne vous plonge jamais dans l’obscurité complète.

L’intervention chirurgicale peut vous redonner une meilleure acuité visuelle et une amélioration de la vision est retrouvée chez environs 98% des patients opérés.

1-La cataracte due à l’âge, dite sénile représente la forme la plus fréquente.
2-Cataracte du diabétique est fréquente et plus précoce, les diabétique ont un risque plus élevé de développer une cataracte.
3-La cataracte congénitale est présente dés la naissance ou dans les premiers mois de la vie.
4-La myopie forte, certaines inflammations intraoculaire comme les uvéites ou le glaucome peuvent également favoriser la cataracte.

Si votre cataracte n’est pas traitée, oui. Elle s’aggravera par opacification progressive du Cristallin. Celui-ci, à la manière d’une vitre givrée ou embuée laisse passer de moins en moins de lumière. Votre acuité visuelle baisse progressivement, cela prend quelques mois parfois plusieurs années, toutefois la cataracte même très évoluée ne vous plonge jamais dans l’obscurité complète.

L’intervention chirurgicale peut vous redonner une meilleure acuité visuelle et une amélioration de la vision est retrouvée chez environs 98% des patients opérés.

Après chirurgie

Après chirurgie

Risques ou complications

L’intervention de la cataracte réalisée par un chirurgien opérant régulièrement est une procédure très sûres.

Néanmoins, tous les chirurgiens ophtalmologues sont confrontés à des complications ou des difficultés opératoires. Il est indispensable que le patient respecte les règles de prudence
élémentaires et signale le moindre symptôme anormal.

Les complications sont devenues beaucoup plus rares grâces aux progrès de l’anesthésie locale, qui écarte tout risque vital lié à une anesthésie générale, ainsi qu’à l’évolution des techniques de microchirurgie en ophtalmologie

1-Consultez en urgence, de jour comme de nuit en cas de baisse brutale d’acuité visuelle, de douleurs ou d’apparition de rougeurs.
2-Instillez les collyres prescrits, selon les instructions qui vous ont été données par votre ophtalmologue, afin de limiter les risques d’infections ou d’inflammation oculaire.
3-Évitez de vous frotter les yeux.
4-Évitez de vous pencher brutalement, de soulever des charges lourdes, de fournir des efforts importants.
5-De dormir sur le coté de l’œil opéré.
6-Évitez tout sport, surtout s’il est intense, ou s’il expose à des chocs directs.
7-Évitez de vous toucher l’œil avec des mains souillées.

Risques ou complications

L’intervention de la cataracte réalisée par un chirurgien opérant régulièrement est une procédure très sûres.

Néanmoins, tous les chirurgiens ophtalmologues sont confrontés à des complications ou des difficultés opératoires. Il est indispensable que le patient respecte les règles de prudence
élémentaires et signale le moindre symptôme anormal.

Les complications sont devenues beaucoup plus rares grâces aux progrès de l’anesthésie locale, qui écarte tout risque vital lié à une anesthésie générale, ainsi qu’à l’évolution des techniques de microchirurgie en ophtalmologie

1-Consultez en urgence, de jour comme de nuit en cas de baisse brutale d’acuité visuelle, de douleurs ou d’apparition de rougeurs.
2-Instillez les collyres prescrits, selon les instructions qui vous ont été données par votre ophtalmologue, afin de limiter les risques d’infections ou d’inflammation oculaire.
3-Évitez de vous frotter les yeux.
4-Évitez de vous pencher brutalement, de soulever des charges lourdes, de fournir des efforts importants.
5-De dormir sur le coté de l’œil opéré.
6-Évitez tout sport, surtout s’il est intense, ou s’il expose à des chocs directs.
7-Évitez de vous toucher l’œil avec des mains souillées.

Pour toutes les informations sur la chirurgie de la cataracte

La cataracte est l’opacification du cristallin naturel de l’œil. C’est la cause la plus fréquente de perte de vision chez les personnes de plus de 40 ans et c’est aussi la principale cause de cécité dans le monde.

Oui, il est possible de subir une chirurgie de la cataracte si vous souffrez de glaucome, dans certains cas, la chirurgie de la cataracte peut réduire la pression oculaire élevée. LIRE

À l’heure actuelle et dans un avenir proche la chirurgie de la cataracte est le seul traitement viable pour les cataractes. LIRE

Si vous remarquez des problèmes de vision des problèmes de vision tels que des reflets et des halos la nuit. LIRE

Avoir une cataracte peut être comme regarder à travers une vitre givrée ou embuée, rendant les activités quotidiennes difficiles. LIRE

Pour poser directement vos questions à nos ophtalmologues concernant vos problèmes de vision